BOURSE-La FDA retarde un antidiabétique d'AstraZeneca

vendredi 16 octobre 2015 10h45
 

LONDRES, 16 octobre (Reuters) - L'action AstraZeneca sous-performait le reste du secteur vendredi matin à la Bourse de Londres après que les autorités sanitaires américaines ont demandé au laboratoire anglo-suédois des informations supplémentaires avant de pouvoir autoriser la mise sur le marché de son nouvel antidiabétique.

Après avoir perdu jusqu'à 2% en début de séance, le titre était en hausse de 0,11% à 08h45 GMT, alors que l'indice sectoriel européen de la santé s'adjuge 1,75% et que la Bourse de Londres avance de 0,92% au même moment.

AstraZeneca a annoncé vendredi que la Food and Drug Administration (FDA) lui avait demandé de fournir davantage de données provenant d'essais cliniques déjà terminés ou en cours concernant un nouvel antidiabétique associant deux traitements déjà commercialisés séparément, la saxagliptine et la dapagliflozine.

Selon le laboratoire, les autorités américaines pourraient également exiger des études supplémentaires.

AstraZeneca est donc confronté à un délai indéterminé pour le lancement de ce potentiel "blockbuster" (médicament générant un chiffre d'affaires supérieur à un milliard de dollars par an).

Le laboratoire avait dit l'an dernier prévoir que les ventes de cette combinaison d'antidiabétiques culminent à trois milliards de dollars par an (2,6 milliards d'euros). Le chiffre d'affaire total des traitements du diabète pourrait s'élever à huit milliards de dollars en 2023. (Ben Hirschler, Myriam Rivet pour le service français, édité par Benoît van Overstraeten)