Montupet discute de son rachat par le canadien Linamar-sources

jeudi 15 octobre 2015 03h25
 

LONDRES/FRANCFORT, 15 octobre (Reuters) - L'équipementier automobile français Montupet est en discussions en vue de son rachat par son homologue canadien Linamar dans le cadre d'une transaction qui le valoriserait environ 800 millions d'euros, a-t-on appris mercredi auprès de deux sources informées de ce projet.

Montupet a engagé la banque d'investissement américaine Jefferies pour l'épauler dans cette négociation, dont l'issue n'est pas certaine, ont ajouté ces sources.

Linamar et Jefferies ont refusé de s'exprimer à ce sujet tandis qu'il n'a pas été possible dans l'immédiat de joindre Montupet.

Basé à Clichy, près de Paris, Montupet fournit des pièces de fonderie à plusieurs grands constructeurs tels que Peugeot, Volkswagen, Renault, BMW, General Motors et Ford.

Il emploie plus de 3.200 personnes et sa capitalisation boursière s'élève à 668 millions d'euros. (Pamela Barbaglia et Arno Schuetze; Bertrand Boucey pour le service français)