Des investisseurs interpellent les constructeurs automobiles

mardi 13 octobre 2015 02h12
 

LONDRES, 13 octobre (Reuters) - Dix-neuf grands investisseurs institutionnels ont uni leurs forces pour interpeller les constructeurs automobiles au sujet de leurs pratiques en matière d'émissions polluantes.

Cette initiative est une conséquence du scandale Volkswagen , le constructeur allemand ayant reconnu avoir manipulé les tests sur les émissions polluantes de ses véhicules diesels, ce qui a fait fondre sa capitalisation boursière de plusieurs milliards d'euros.

Ces 19 investisseurs, parmi lesquels figurent notamment la filiale de l'assureur français Axa, Axa Investment Managers, ou encore le fonds national de retraite suédois, ont écrit séparément à 11 constructeurs automobiles, a précisé dans un communiqué ShareAction, une organisation militant pour un investissement responsable.

Volkswagen, BMW, Peugeot, Honda , Daimler, General Motors, Ford, Fiat Chrysler et Toyota ont tous reçu cette missive leur demandant de préciser leurs initiatives auprès des autorités au sujet des règles sur les émissions polluantes en débat aux Etats-Unis et en Europe.

Une autre lettre a aussi été adressée à Carlos Ghosn, patron de Renault et de Nissan, ces deux constructeurs étant cités parmi les plus performants en matière de limitation des émissions de dioxyde de carbone, a ajouté ShareAction. (Simon Jessop; Bertrand Boucey pour le service français)