Les fonds souverains pétroliers sortent des actions européennes

lundi 12 octobre 2015 16h53
 

par Claire Milhench

LONDRES, 12 octobre (Reuters) - Les trois principaux fonds souverains de pays producteurs de pétrole ont réduit leurs portefeuilles d'actions européennes depuis le mois de mai, montre une étude publiée lundi qui constitue une nouvelle illustration de la raréfaction des pétrodollars sur les marchés financiers internationaux avec la chute des cours du pétrole.

Les fonds souverains asiatiques sont en revanche demeurés acheteurs nets d'actions européennes, selon cette étude de Nasdaq Advisory Services.

L'Agence monétaire de l'Arabie saoudite (SAMA-Saudi Arabian Monetary Agency) a cédé l'équivalent de 1,2 milliard de dollars d'actions européennes, soit 13% de ses 9,2 milliards de dollars d'actifs en actions européennes répertoriés par Nasdaq Advisory Services.

Le fonds souverain pétrolier norvégien (NBIM - Norges Bank Investment Management) a cédé 1,1 milliard de dollars soit l'équivalent de 2% de ses 57,5 milliards de dollars d'actifs en actions européennes tandis que l'Abu Dhabi Investment Autority (ADIA) a cédé 300 millions de dollars d'actions sur les 3,6 milliards en portefeuille.

"Depuis le début de l'année, les trois principaux fonds souverains pétroliers ont tous réduit leurs portefeuilles en actions européennes, la tendance s'accélérant au deuxième et au troisième trimestres", a déclaré Alexander Free, analyste de Nasdaq Advisory Services.

Ces données sont issues du suivi de la détention des actions de 159 entreprises européennes dont la capitalisation boursière atteint 1.870 milliards de dollars, a dit Nasdaq Advisory Services.

L'effondrement des cours du brut a conduit les pays producteurs à réduire leurs investissements financiers voire à céder une partie de leurs actifs.

  Suite...