Deux proches de Zhou Yongkang condamnés pour corruption en Chine

lundi 12 octobre 2015 12h52
 

PEKIN, 12 octobre (Reuters) - Jiang Jiemin et Li Chuncheng, des proches de l'ancien chef des services de sécurité chinois Zhou Yongkang, ont été condamnés lundi pour corruption à respectivement 16 et 13 ans de prison.

Zhou Yongkang, arrêté et exclu du Parti communiste chinois (PCC) en 2014, a lui-même été condamné en juin dernier à la réclusion à perpétuité pour corruption, abus de pouvoir et divulgation de secrets d'Etat.

Jiang Jiemin, qui a été jugé dans le district de Hanjiang, dans le centre de la Chine, a dirigé pendant seize ans la compagnie pétrolière nationale CNPC, premier groupe énergétique du pays. Il a été reconnu coupable de corruption et d'abus de pouvoir.

Poursuivi pour les mêmes faits, Li Chuncheng, jugé dans le district de Xianning, était le numéro deux du PCC dans la province de Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine.

Depuis l'arrivée du président Xi Jinping à la tête du pays en 2012, une vaste offensive est menée contre la corruption dans les secteurs économique et politique. (Adam Rose, Ben Blanchard, Judy Hua et Megha Rajagopalan; Guy Kerivel pour le service français)