Pour Coeuré (BCE), il est encore trop tôt pour augmenter le QE

lundi 12 octobre 2015 11h41
 

FRANCFORT, 12 octobre (Reuters) - Il est encore trop tôt pour que la Banque centrale européenne (BCE) décide d'augmenter ou d'étendre son programme de rachats d'actifs, a déclaré lundi Benoît Coeuré, membre du directoire de l'institution de Francfort, même après que l'inflation dans la zone euro soit passée en territoire négatif.

Six mois après le lancement du programme d'assouplissement quantitatif (QE) d'un montant de 60 milliards d'euros par mois, les prix à la consommation dans l'union monétaire ont baissé de 0,1% sur un an en septembre, conduisant certains intervenants de marché à envisager l'éventualité d'un élargissement ou d'une prolongation de ce plan.

Interrogé sur ce point dans une interview télévisée avec CNBC, Benoît Coeuré a déclaré qu'une telle décision serait prématurée, même si la banque centrale se tenait prête à agir si nécessaire.

"Si le besoin se fait sentir, il faudrait que nous soyons prêts", a-t-il dit en marge d'une réunion du G20 à Lima, au Pérou. "Mais il est encore trop tôt pour porter ce genre de jugement."

"Nous constatons une dynamique de reprise régulière dans la zone euro", a observé Benoît Coeuré, notant que les principaux risques baissiers pesant sur cette modeste reprise provenaient de l'extérieur, en particulier des marchés émergents. (Francesco Canepa, Myriam Rivet pour le service français, édité par Juliette Rouillon)