LEAD 3-Air France-Six salariés en garde à vue pour les incidents du CCE

lundi 12 octobre 2015 17h00
 

(Répétition technique)

* La CGT dénonce une tentative d'intimidation

* La centrale chahute Macron lors d'un déplacement dans le Lot

* D'autres salariés pourraient être inquiétés

* Une enquête a été ouverte pour "violences en réunion"

PARIS, 12 octobre (Reuters) - Cinq salariés d'Air France soupçonnés d'avoir molesté des cadres de la compagnie le 5 octobre dernier ont été interpellés tôt lundi matin à leur domicile et placés en garde à vue, une procédure dénoncée par la CGT et l'extrême gauche.

Un sixième salarié qui était recherché s'est présenté dans la matinée aux autorités après avoir été contacté, et a également été placé en garde à vue, a-t-on appris de sources policières et judiciaires.

Ces six individus ont été identifiés grâce aux images vidéo des violences, dont ils sont considérés comme les principaux auteurs, a-t-on précisé.

Le directeur des ressources humaines d' Air France, Xavier Broseta, et un responsable de l'activité long-courrier, Pierre Plissonnier, avaient été pris à partie par des salariés furieux après l'annonce de 2.900 suppressions de postes.   Suite...