** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 12 octobre 2015 08h03
 

PARIS, 12 octobre (Reuters) - Les principales Bourses européennes devraient marquer une pause à l'ouverture lundi après avoir enregistré la semaine dernière leur meilleure performance hebdomadaire depuis le mois de janvier.

La remontée des marchés émergents et des déclarations de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), laissant entrevoir de nouvelles mesures de relance monétaire devraient continuer de soutenir les marchés actions mais des gérants pourraient être tentés de prendre leur bénéfice dans un premier temps, d'autant que la Bourse de Tokyo est fermée ce lundi et que Wall Street devrait tourner au ralenti en raison du Columbus Day.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien perdrait autour de 0,1% à l'ouverture et le FTSE à Londres 0,3%, alors que le Dax à Francfort progresserait de 0,1%.

Le CAC a bondi de 5,33% sur l'ensemble de la semaine dernière et l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a pris 4,44%, leur meilleur gain hebdomadaire depuis la semaine du 19 janvier, grâce notamment à un rebond des matières premières et des valeurs minières.

Les marchés asiatiques autres que le Japon poursuivent leur mouvement haussier alimenté par le rebond des matières premières et par le coup de mou du dollar, lequel pâtit du report des anticipations de hausse des taux aux Etats-Unis. La Bourse de Shanghai s'adjuge près de 3% en fin de séance et l'indice MSCI de l'Asie-Pacifique hors Japon s'octroie 0,6%, après déjà une progression de 11% depuis le début du mois.

Selon le journal China Securities Journal, Yi Gang, vice-gouverneur de la Banque populaire de Chine, a affirmé que la correction du marché boursier chinois était "presque terminée". Les retombées en ont été limitées grâce aux mesures prises par Pékin pour éviter un risque systémique, a-t-il ajouté lors de l'assemblée générale du FMI et de la Banque mondiale à Lima.

Signe d'un tournant dans le sentiment des investisseurs envers les marchés émergents, le rapport hebdomadaire de Bank of America Merrill Lynch sur l'activité des gérants montre que les sorties hebdomadaires des fonds des marchés émergents sont à leur plus bas niveau depuis juillet.

L'indice Vix de la volatilité est quant à lui à son plus bas depuis août, témoignant d'un retour de l'optimisme sur les marchés après les turbulences de l'été. A Wall Street, le S&P-500 a pris 3,26% la semaine dernière, sa meilleure performance hebdomadaire de l'année, bien qu'ayant limité sa progression à 0,07% vendredi.

Mario Draghi, quant à lui, a réaffirmé vendredi à Lima que la BCE était prête à modifier la taille, la composition et la durée de son programme d'achats d'actifs pour soutenir le crédit et la croissance si cela s'avérait nécessaire.   Suite...