Un fonds public japonais prêt à investir dans Sharp-source

dimanche 11 octobre 2015 16h27
 

TOKYO, 11 octobre (Reuters) - Un fonds d'investissement adossé à l'Etat japonais passe en revue une série d'options pour aider Sharp à se redresser, y compris un investissement direct dans le géant électronique japonais, a dit une personne proche du dossier.

A ce jour, ce fonds -- l'Innovation Network Corporation of Japan (INCJ) -- avait dit n'être intéressé que par l'activité écrans à cristaux liquides (LCD) de Sharp.

La source a également dit qu'INCJ étudiait la possibilité d'investir aux côtés du taïwanais Hon Hai Précision Industry .

Selon la presse japonaise, ce dernier envisage d'acquérir une participation majoritaire dans la division d'écrans LCD de Sharp pour une somme pouvant atteindre 200 milliards de yens (1,46 milliard d'euros).

Dans son édition de samedi, le journal Nikkei avait le premier rapporté qu'INCJ envisageait un investissement direct dans Sharp. Le fonds réfléchit également à un rapprochement entre les activités LCD de Sharp et Japan Display, numéro un mondial des écrans LCD pour smartphones et tablettes.

Aucune des entreprises citées n'était disponible pour commenter ces informations.

Une autre source a dit qu'il devenait de plus en plus difficile pour Sharp d'atteindre son objectif d'un résultat d'exploitation de 80 milliards de yens au titre de l'exercice 2015-2016, clos le 31 mars, en raison notamment de la faiblesse des ventes en Chine.

En mai, le groupe avait annoncé la conclusion avec ses banques d'un plan de sauvetage de 200 milliards de yens, le deuxième en trois ans, après la dégradation marquée de sa situation financière, liée aux difficultés de son activité d'écrans pour smartphones. (Reiji Murai, Benoît Van Overstraeten pour le service français)