BCE-Les risques liés à la Chine évoqués au Conseil de septembre

jeudi 8 octobre 2015 13h44
 

FRANCFORT, 8 octobre (Reuters) - Les membres du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) ont été avertis, lors de la réunion de politique monétaire de septembre, des risques de voir l'incertitude dans des pays émergents tels que la Chine peser sur la croissance dans la zone euro, même s'il était alors trop tôt pour juger de la force de cet impact, montre le compte-rendu de cette réunion.

L'économiste en chef de la BCE, Peter Praet, a déclaré, lors de la réunion des 2 et 3 septembre, que les difficultés des pays émergents pesaient sur les perspectives économiques mndiales et que la situation ne devrait pas évoluer rapidement.

"Même s'il était encore prématuré de conclure que cette situation pouvait avoir un impact durable sur l'activité et (...) l'inflation dans la zone euro, les risques à la baisse ont augmenté", dit le compte-rendu, sur la base des déclarations de Peter Praet.

"Les défis auxquels sont confrontés les économies émergentes assombrissaient les perspectives mondiales et n'étaient pas en passe de se dissiper rapidement", ajoute-t-il.

La BCE a, sans surprise, laissé sa politique monétaire inchangée à l'issue de cette réunion, tout en laissant entendre qu'elle pourrait renforcer son soutien au crédit et à l'activité.

(John O'Donnell; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)