BOURSE-Telefonica entraîne les télécoms à la baisse

jeudi 8 octobre 2015 12h09
 

8 octobre (Reuters) - Les valeurs des télécoms accusent jeudi la plus forte baisse sectorielle en Europe, l'opérateur espagnol Telefonica souffrant particulièrement d'un article de presse évoquant les doutes de autorités de régulation en Grande-Bretagne sur la fusion entre sa filiale O2 et son concurrent Three.

L'action Telefonica perd 2,48% à 11,20 euros vers 10h00 GMT, soit la plus mauvaise performance de l'indice de la zone euro EuroStoxx 50.

Elle entraîne ses homologues européennes, telles que Deutsche Telekom ou Orange, en baisse de 1,85% et 1,02% respectivement.

L'indice sectoriel européen des télécoms cède pour sa part 1,19%.

D'après The Guardian, Sharon White, la patronne de l'Ofcom britannique, a exprimé mercredi soir ses craintes quant aux conséquences, en termes de hausse potentielle des tarifs, de la vente par Telefonica de O2, sa filiale de téléphonie mobile en Grande-Bretagne, au groupe de Hong Kong Hutchison Whampoa , qui possède déjà l'opérateur Three, pour un montant de 10,25 milliards de livres sterling (près de 14 milliards d'euros).

"Ces commentaires du régulateur britannique interviennent après la hausse soutenue des derniers jours et certains en profitent pour prendre leurs bénéfices", a dit un trader.

Reuters a appris en septembre que les autorités européennes de la concurrence devraient ouvrir une enquête approfondie sur le projet de transaction entre Telefonica et Hutchison Whampoa.

Les réticences des autorités européennes de la concurrence ont déjà conduit en septembre les opérateurs suédois TeliaSonera et norvégien Telenor à renoncer à un projet de fusion de leurs filiales mobiles au Danemark. (Andres Gonzalez; Bertrand Boucey pour le service français)