BOURSE-Freeport cède à Carl Icahn, le titre bondit à Wall Street

mercredi 7 octobre 2015 17h10
 

7 octobre (Reuters) - Le groupe minier et d'énergie Freeport-McMoRan a gagné jusqu'à 12% à Wall Street mercredi après avoir annoncé un accord avec l'investisseur activiste Carl Icahn, qui obtient deux sièges à son conseil d'administration.

Le titre, en hausse pour la septième séance d'affilée, grimpe de 9,97% à 13,01 dollars vers 15h00 GMT après un plus haut de plus de deux mois à 13,44.

Icahn avait révélé en août avoir acheté des actions du groupe en réclamant un réexamen de ses dépenses, de sa structure capitalistique et de sa politique de rémunération des dirigeants. A la date du 22 septembre, sa participation se montait à 8,8%.

Le financier s'est félicité mercredi de l'accord qui selon lui éloigne le risque d'une "pilule empoisonnée" contre une OPA hostile et sert les intérêts des actionnaires.

Sous la pression de son remuant actionnaire et de la baisse des prix des matières premières, le groupe de Phoenix a annoncé mardi envisagé de céder ses activités d'hydrocarbures pour se concentrer sur l'extraction de cuivre, son métier originel.

Cette scission pourrait se faire par une distribution aux actionnaires, une coentreprise ou une introduction en Bourse, a-t-il précisé.

Freeport a dans le même temps ramené le nombre d'administrateurs de 16 à neuf, mais le chiffre va passer à 11, dont neuf administrateurs indépendants, avec l'arrivée annoncée mercredi des deux représentants de Carl Icahn, Andrew Langham et Courtney Mather.

Freeport a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 21 milliards de dollars, dont 20% dans les hydrocarbures et 60% dans le cuivre.

L'exposition de Freeport au pétrole remonte à 2013 avec les acquisitions controversées de Plains Exploration et McMoRan Exploration pour quelque neuf milliards de dollars.   Suite...