Japan Post - Une privatisation sans précédent en 30 ans

mercredi 7 octobre 2015 10h18
 

TOKYO, 7 octobre (Reuters) - Japan Post Holdings a fixé mercredi une fourchette de prix indicative de 1.100-1.400 yens (8,2 à 10,4 euros) par action pour son introduction en Bourse, l'une des trois prévues dans le cadre d'une privatisation de la Poste japonaise, la plus importante survenue au Japon depuis une trentaine d'années.

La holding de la Poste nippone et ses deux filiales de banque et d'assurance comptent lever au total jusqu'à 1.400 milliards de yens (10,4 milliards d'euros). Leurs débuts boursiers sont prévus pour le 4 novembre. Chacune de ces trois sociétés doit mettre sur le marché 10% environ de son capital, de nouvelles tranches étant prévues par la suite.

La fourchette de prix indicative pour Japan Post Bank est de 1.250 à 1.450 yens et celle de Japan Post Insurance de 1.900 à 2.200 yens, soit des valorisations maximales respectives de 6.500 et 1.300 milliards de yens (48,2 et 9,64 milliards d'euros).

La fourchette de Japan Post Holdings englobait un prix indicatif provisoire de 1.350 yens donné le mois dernier, prix qui valorisait l'entreprise à une cinquantaine de milliards de dollars (44,5 milliards d'euros).

La procédure de constitution du livre d'ordres de l'IPO de Japan Post Holdings, la plus importante des trois, courra du 8 au 23 octobre, avec un prix définitif fixé le 26 octobre. Pour les deux autres sociétés, la procédure durera du 8 au 16 octobre, avec des prix définitifs fixés le 19 octobre. (Taiga Uranaka, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)