LEAD 1-Le gouvernement français apporte un soutien appuyé à Air France

mardi 6 octobre 2015 14h03
 

* L'exécutif juge des efforts de redressement indispensables

* Hollande et Valls en appellent à un dialogue social apaisé

* Valls pour de lourdes sanctions après les incidents de lundi (Avec Hollande, déclarations supplémentaires, contexte)

ROISSY, Val-d'Oise, 6 octobre (Reuters) - François Hollande et Manuel Valls ont apporté mardi un soutien appuyé à la direction d'Air France, au lendemain des violences qui ont suivi l'annonce d'un nouveau plan de redressement de la compagnie aérienne française.

En déplacement au Havre, le chef de l'Etat a déploré les conséquences négatives sur l'attractivité de la France des images, qui ont fait le tour du monde, de deux hauts responsables de l'entreprise molestés par des manifestants.

"A l'inverse, un dialogue responsable, avec un patronat qui prend les décisions qui sont attendues et des responsables syndicaux qui jouent la carte (...) du compromis et de la négociation, c'est un atout de plus", a-t-il ajouté.

Manuel Valls est pour sa part allé rencontrer au siège d'Air France, sur l'aéroport de Roissy, les dirigeants de l'entreprise, dont le directeur des ressources humaines et le responsable de l'activité long-courrier, pourchassés lundi par des salariés en colère qui ont arraché leurs vêtements.

Aux côtés du PDG d'Air France-KLM, Alexandre de Juniac, et de Frédéric Gagey, celui d'Air France, il a défendu la nécessité de nouveaux efforts face à la concurrence mondiale.

"Le gouvernement, l'Etat, soutient Air France, qui a besoin de relever des défis considérables", a déclaré le Premier ministre. "Je suis là pour soutenir la direction dans cette entreprise de redressement, d'efforts indispensables."   Suite...