Toyota veut commercialiser des voitures semi-autonomes vers 2020

mardi 6 octobre 2015 10h38
 

TOKYO, 6 octobre (Reuters) - Toyota compte commercialiser vers 2020 des voitures partiellement autonomes capables par elles-mêmes de changer de voie, de s'intégrer dans la circulation et de dépasser d'autres véhicules sur autoroute.

Le développement de voitures sans conducteur est l'un des grands axes de recherche du secteur automobile à travers le monde et il intéresse des géants des nouvelles technologies comme Google.

A l'occasion d'une présentation de nouveaux équipements de sécurité mardi devant la presse, le constructeur japonais a prédit que dans la voiture du futur, le conducteur serait en mesure d'allumer ou d'éteindre le pilotage automatique de son véhicule à l'aide d'un simple et unique bouton.

Toyota a aussi annoncé le lancement cette année au Japon de trois modèles dotés d'un "système de transport intelligent" (ITS), une technologie avec capteurs permettant des échanges d'informations entre véhicules ou entre un véhicule et une infrastructure donnée afin d'alerter les automobilistes au sujet de dangers potentiels sur la route.

Parmi ces trois modèles figure la quatrième génération de la Prius hybride, qui sera lancée au Japon vers la fin de l'année.

Toyota affirme que la version retouchée de la berline Crown dévoilée la semaine dernière pour le marché japonais a été la première voiture au monde équipée de cette technologie ITS. (Maki Shiraki et Naomi Tajitsu; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)