Air France-Le CCE violemment interrompu ne reprendra pas

lundi 5 octobre 2015 13h34
 

PARIS, 5 octobre (Reuters) - Air France ne reprendra pas le comité central d'entreprise (CCE) destiné à présenter de nouvelles mesures après son interruption violente au bout d'une heure lundi matin, a déclaré un porte-parole de la compagnie.

"Le CCE ne reprendra pas, le point d'information ayant été effectué", a-t-il dit.

Le directeur des ressources humaines Xavier Broseta s'est enfui torse nu de la réunion, qui se tenait au siège d'Air France à Roissy, après s'être fait arracher sa chemise, tandis que Pierre Plissonnier, numéro deux du long-courrier de la compagnie et son DRH à Roissy, a eu la sienne déchirée.

La filiale d'Air France-KLM a annoncé porter plainte pour "violences aggravées", pointant des "individus isolés" et rappelant que la manifestation des personnels grévistes se déroulait jusque-là dans le calme. (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)