LEAD 2-Des salariés d'Air France en colère s'en prennent à la direction

lundi 5 octobre 2015 15h52
 

* Deux cadres au moins malmenés par des manifestants

* Les violences condamnées par le gouvernement et Air France

* Pilotes et personnel au sol affirment être unis (Actualisé avec dispersion de la manifestation)

par Simon Carraud

ROISSY, Val d'Oise, 5 octobre (Reuters) - Le comité central d'entreprise (CCE) d'Air France a tourné court lundi matin au siège de la compagnie, envahi par une centaine de salariés qui ont manifesté leur opposition au plan "d'attrition" de la direction en s'en prenant à ses cadres.

Des salariés ont ainsi malmené leur directeur des ressources humaines (DRH) Xavier Broseta, qui présentait le plan de mesures drastiques décidé par la filiale d'Air France-KLM à la suite de l'échec des négociations avec les syndicats.

Le DRH s'est enfui de la salle de réunion au siège d'Air France, à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, torse nu après s'être fait arracher sa chemise, a constaté Reuters sur place. Pierre Plissonnier, DRH de Roissy et numéro deux du long-courrier chez Air France, a aussi vu sa chemise déchirée.

Frédéric Gagey, le PDG d'Air France, avait quitté la salle avant son envahissement au bout d'une heure de réunion, entraînant l'interruption du CCE, ont également précisé des responsables syndicaux à Reuters.

Dans la foulée de ces incidents, le CCE a été suspendu et reprendra à une date ultérieure indéfinie. Air France a annoncé son intention de déposer plainte pour "violences aggravées" dont ont été victimes des membres de sa direction".   Suite...