Air France-2.900 postes supprimés, CCE interrompu-syndicats

lundi 5 octobre 2015 11h16
 

ROISSY, 5 octobre (Reuters) - Air France compte supprimer 2.900 postes et retirer 14 avions de sa flotte long-courrier d'ici 2017 après l'échec de ses discussions avec les pilotes, ont déclaré lundi à Reuters deux sources syndicales.

Le comité central d'entreprise (CCE), au cours duquel était présenté ce "plan B", a été interrompu au bout d'une heure après l'envahissement de la salle par une centaine de manifestants, ont également déclaré ces sources.

La filiale d'Air France-KLM compte supprimer 1.700 postes au sein du personnel au sol, 900 chez les hôtesses et stewards et 300 pour les pilotes, ont précisé ces sources.

La compagnie française souhaite par ailleurs négocier avec Boeing l'annulation d'une commande de 787 passée en septembre 2011, a-t-on précisé de mêmes sources.

Dans le cadre de la réduction de 10% de son activité long-courrier prévue d'ici 2017, Air France compte ainsi réduire ses fréquences sur 22 lignes à partir de 2016 et fermer cinq lignes en 2017 vers l'Inde et l'Asie du Sud-Est, a ajouté l'une de ces sources.

Une porte-parole d'Air France-KLM n'a pas souhaité faire de commentaire. (Cyril Altmeyer, avec Simon Carraud à Roissy, édité par Jean-Michel Bélot)