Le contrôle des capitaux durera au moins deux mois en Grèce-ministre

samedi 11 juillet 2015 20h29
 

ATHENES, 11 juillet (Reuters) - Le contrôle des capitaux imposé fin juin en Grèce va rester en place encore au moins deux mois, a déclaré samedi le ministre grec de l'Economie, George Stathakis.

S'exprimant sur la chaîne de télévision Mega TV, il a dit que les banques grecques pourraient rouvrir dès la semaine prochaine si un accord est trouvé ce week-end à Bruxelles avec les créanciers d'Athènes, mais que les restrictions sur les retraits d'argent et l'exportation de devises resteraient en place "pour deux mois ou quelques mois".

Il a estimé que les députés et les ministres de Syriza qui ne sont pas d'accord avec les dernières propositions de réformes avancées par le Premier ministre Alexis Tsipras devaient démissionner.

"Si un député d'un parti de gauche est en désaccord avec la politique du gouvernement (...), il doit suivre la règle et, si ce désaccord est profond, abandonner son siège", a-t-il dit.

Le ministre de l'Energie, Panagiotis Lafazanis, est l'un des membres de Syriza qui n'a pas soutenu le programme présenté vendredi par Alexis Tsipras à la Vouli, le Parlement monocaméral grec. "Si c'était moi, je démissionnerais", a dit Stathakis. (Costas Pitas, Guy Kerivel pour le service français)