Tsipras estime avoir un mandat clair après le vote du Parlement

samedi 11 juillet 2015 04h26
 

ATHENES, 11 juillet (Reuters) - Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a estimé disposer d'un "mandat clair" pour négocier avec les créanciers internationaux du pays après avoir obtenu l'aval du Parlement à son nouveau plan de réformes visant à obtenir une aide financière pour son pays.

Dans un communique diffusé après le vote du Parlement, remporté par le gouvernement avec l'aide des partis d'opposition pro-européens, Alexis Tsipras a déclaré que l'objectif était de "parvenir à un accord économique viable et socialement juste".

Le chef du gouvernement n'a pas fait mention des "frondeurs" au sein de son parti, Syriza, qui n'ont pas voté son plan. Il a dit vouloir se concentrer sur l'achèvement des négociations.

"La priorité maintenant est d'avoir une issue positive aux négociations", a déclaré Alexis Tsipras en soulignant que "le reste" viendrait après.

Au total, 251 députés sur 300 ont voté "oui" au plan Tsipras, 32 "non" et huit "présents" (abstention), tandis que neuf députés étaient absents (James Mackenzie; Danielle Rouquié pour le service français)