Lagarde: le FMI ne peut pas changer les règles pour la Grèce

mercredi 8 juillet 2015 21h46
 

WASHINGTON, 8 juillet (Reuters) - La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a déclaré mercredi qu'il n'était pas possible de réserver un traitement de faveur à la Grèce, marquant sa préoccupation face à la "crise aiguë" que traverse le pays.

"Le FMI a choisi de rester silencieux mais nous nous efforçons de suivre de près l'évolution de la situation et de ne pas être excessifs dans nos prises de positions", a-t-elle dit à un groupe de réflexion, la Brookings Institution, à Washington.

"La Grèce est dans une situation de crise aiguë, qui doit être traitée rapidement et avec sérieux", a-t-elle poursuivi, ajoutant que le FMI était "pleinement impliqué" dans la recherche d'une solution. (Anna Yukhananov, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Tangi Salaün)