La France fera "tout" pour éviter un Grexit, déclare Valls

mercredi 8 juillet 2015 16h49
 

PARIS, 8 juillet (Reuters) - La France refuse une sortie de la Grèce de la zone euro, qui serait un "aveu d'impuissance", et "fera tout" pour éviter cette issue, a déclaré mercredi le Premier ministre, Manuel Valls, lors d'un débat à l'Assemblée nationale sur la crise grecque.

"Une sortie de la Grèce de la zone euro (...) serait un aveu d'impuissance", a-t-il déclaré, à quatre jours d'un sommet de la zone euro qui pourrait bien être la dernière chance de trouver une issue à cette crise.

"Nous voulons que la Grèce reste dans la zone euro et la France fera tout pour ça", a-t-il ajouté, estimant que son départ serait un "symbole" pouvant mener à la "dislocation" de l'Europe.

Le Premier ministre français a exhorté la Grèce à mener des réformes fiscales et de son système de retraite.

Mais il a également plaidé pour qu'une "perspective claire" soit donnée à Athènes concernant le traitement de la dette grecque, un des points durs du bras de fer entre le gouvernement d'Alexis Tsipras et les autres pays de la zone euro. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)