France-Plus de 8.000 fonctionnaires d'Etat en plus en 2016

mercredi 8 juillet 2015 15h15
 

* Les crédits des ministères stabilisés en 2016

* Hausses des moyens de la Défense pour la sécurité intérieure

* L'Education nationale reste prioritaire

PARIS, 8 juillet (Reuters) - En baisse depuis le début du quinquennat, les effectifs de la fonction publique d'Etat vont repartir à la hausse en 2016 en France en raison du renforcement des missions de sécurité intérieure de l'armée à la suite des attentats de janvier.

Dans un document préparé pour le débat d'orientation budgétaire prévu jeudi au Parlement, le gouvernement prévoit la création nette de près de 8.300 postes l'an prochain. Par comparaison, plus de 2.500 avaient été supprimés l'an passé après plus de 7.000 en 2013.

La différence en 2015 tient au seul ministère de la Défense, qui bénéficiera de 2.300 créations nettes de postes.

Il devait en perdre 7.500 dans la loi de programmation militaire 2014-2019 avant que François Hollande n'infléchisse fin avril la trajectoire de celle-ci en invoquant l'existence de "lourdes menaces aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de notre territoire".

En conséquence, la Défense, qui doit assumer les coûts du dispositif Sentinelle déployé en métropole, verra aussi ses moyens augmenter d'un milliard d'euros à 31,7 milliards, auxquels s'ajouteront 250 millions d'euros de cessions immobilières.

Globalement, le gouvernement prévoit de stabiliser les crédits des ministères à 203 milliards d'euros en 2016.   Suite...