L'Indonésie durcit le ton sur AirAsia, le titre chute

mercredi 8 juillet 2015 11h07
 

* Les finances des compagnies aériennes dans le viseur de Djakarta

* Treize compagnies menacées d'un gel des vols le 31 juillet

* AirAsia en première ligne, le titre chute de près de 13%

KUALA LUMPUR/DJAKARTA, 8 juillet (Reuters) - L'Indonésie s'inquiète de l'état des finances de 13 compagnies aériennes à qui le gouvernement donne jusqu'au 31 juillet pour rectifier le tir, sous peine d'une immobilisation de leurs avions.

La mesure concerne notamment la filiale indonésienne de la compagnie malaisienne à bas coûts AirAsia, dont la situation financière inquiète depuis plusieurs semaines.

L'action AirAsia a chuté de près de 13% à la Bourse de Kuala Lumpur mercredi, à son plus bas niveau depuis cinq ans.

L'Indonésie, un marché clé pour AirAsia bien qu'elle y perde de l'argent, a durci le ton sur la sécurité après l'accident la semaine dernière d'un avion militaire qui a fait plus de 140 morts, précédé en décembre du crash d'un appareil de PT Indonesia AirAsia dont les 162 passagers et membres d'équipage ont péri.

Au total, 13 compagnies, dont PT Indonesia AirAsia, ont jusqu'à la fin du mois pour se recapitaliser sous peine d'une interdiction de vol.

"Celles qui ne se conforment pas à cette demande seront suspendues", a déclaré le porte-parole du ministère des Transports, J.A. Barata, à Reuters mardi soir. "Si elles n'ont pas assez de capitaux, comment voulez-vous qu'elles puissent assurer la sécurité de leurs passagers ?"   Suite...