GB-Un plafonnement des tarifs de l'électricité envisagé

mardi 7 juillet 2015 10h18
 

LONDRES, 7 juillet (Reuters) - L'autorité britannique de la concurrence a proposé mardi de plafonner les tarifs de l'électricité après avoir établi que les principaux acteurs du marché de l'énergie avaient surfacturé les particulier d'environ d'environ 1,2 milliard de livres (1,7 milliard d'euros) entre 2009 et 2013.

L'augmentation des prix de l'électricité et la mauvaise qualité des services des compagnies est régulièrement dénoncée en Grande-Bretagne mais les entreprises du secteur réfutent les accusations de surfacturation.

La Competition and Markets Authority (CMA), qui présentait mardi les conclusions provisoires de l'enquête lancée l'an dernier sur les six principales compagnies d'électricité du pays, a estimé que les compagnies avaient agi dans le cadre de la loi tout en facturant des sommes excessives à leurs clients.

Elle a précisé qu'elle allait procéder à des consultations sur le niveau et la durée du plafonnement des tarifs, un mécanisme qui vise à éviter que les clients qui ne changent pas régulièrement de fournisseur se voient automatiquement appliquer les tarifs les plus élevés.

Centrica, le numéro un britannique de l'électricité, a exprimé sa "préoccupation" face à certaines des propositions du gendarme du secteur.

"Nous n'hésiterons pas à prendre des mesures supplémentaires là où le marché n'assure pas un traitement équitable aux consommateurs", a dit pour sa part la secrétaire d'Etat à l'Energie, Amber Rudd.

Centrica et ses cinq grands concurrents (SSE, Scottish Power, RWE npower, E.ON et EDF Energy ), représentent au total près de 90% du marché de l'électricité.

Dans le pire des scénarios envisagés, l'enquête de la CMA aurait pu conduire à une scission de certaines entreprises du secteur pour favoriser une concurrence accrue. Un scénario écarté mardi par l'autorité.

(Karolin Schaps et Nina Chestney, Marc Angrand pour le service français)