LEAD 1-Rome appelle Athènes et ses créanciers au compromis

lundi 6 juillet 2015 13h19
 

(actualisé avec Renzi)

ROME, 6 juillet (Reuters) - La réunion de l'Eurogroupe prévue mardi devra permettre de trouver une solution définitive à la crise grecque, a déclaré lundi le président du Conseil italien, Matteo Renzi, au lendemain de la victoire écrasante du "non" au référendum organisé en Grèce.

"La réunion de demain doit permettre de trouver une solution pour résoudre cette question urgente", a écrit le chef du gouvernement italien sur sa page Facebook.

L'Union européenne doit elle aussi se réformer et mettre l'accent sur les "valeurs" et pas seulement sur les chiffres ou sur des paramètres, ajoute-t-il.

"Si nous restons ainsi, prisonniers des règles et de la bureaucratie, l'Europe est fichue. Construire une Europe différente ne sera pas chose facile après ce qu'il s'est passé ces dernières années. Mais l'heure est venue aujourd'hui d'essayer et de le faire tous ensemble".

Les ministres des Finances de la zone euro doivent se retrouver mardi à 11h00 GMT pour évoquer le sort de la Grèce.

Avant Matteo Renzi, son secrétaire d'Etat italien aux Affaires européennes, Sandro Gozi, avait déclaré qu'Athènes et ses créanciers devaient reprendre leurs négociations et faire preuve de davantage de bonne volonté afin de trouver un compromis.

Les discussions entre Athènes et ses créanciers se sont jusqu'à présent apparentées à un "dialogue de sourds" et toutes les parties en présence en portent la responsabilité, a-t-il ajouté.

"Si chacun pense avoir raison et que les autres ont complètement tort, nous n'irons nulle part", a-t-il dit.

"Il faut faire des efforts pour comprendre le point de vue de l'autre." (Gavin Jones,; Nicolas Delame pour le service français)