Le CAC et le Dax attendus en nette baisse après le vote grec

lundi 6 juillet 2015 07h32
 

LONDRES, 6 juillet (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en forte baisse lundi à l'ouverture en réaction à la victoire massive du "non" au référendum grec dimanche, qui accroît le risque d'un "Grexit" et menace de déclencher une crise majeure au sein de la zone euro.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien et le Dax à Francfort pourraient perdre jusqu'à 3% à l'ouverture, tandis que le FTSE à Londres est attendu en repli de 2,1%.

"En dernier ressort, ce vote ne signifie pas que la Grèce sortira de l'Union économique et monétaire mais elle en accroît sensiblement le risque. La question qui se pose donc est de savoir si cette perspective débouchera sur un courant massif de ventes dans la crainte d'un effet de contagion", écrit Chris Weston, responsable de la stratégie chez IG dans la note matinale à ses clients.

Les investisseurs attendent de savoir si la Banque centrale européenne (BCE) va maintenir ou modifier le plafond des liquidités d'urgence (ELA) destinées aux banques grecques et vont également suivre la rencontre entre la chancelière allemande Angela Merkel et le président François Hollande ce lundi, avant un sommet européen mardi.

A une demi-heure de la clôture, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo perd 2,35% en réaction au vote des Grecs contre les propositions des créanciers internationaux d'Athènes. (Atul Prakash, Véronique Tison et Juliette Rouillon pour le service français)