Varoufakis salue un grand "oui" en faveur d'une Europe démocratique

dimanche 5 juillet 2015 21h55
 

ATHENES, 5 juillet (Reuters) - Le ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis, a salué dans le "non" massif au référendum grec sur les propositions des créanciers internationaux un grand "oui" en faveur d'une Europe démocratique.

Il a ajouté que dès lundi, le gouvernement grec allait inviter ses partenaires à trouver un terrain d'entente.

Sur la base de 69% des bulletins dépouillés, les Grecs ont voté "non" à 61,5% et "oui" à 38,5%.

"A partir de demain, grâce à ce 'non' courageux que les Grecs nous ont donné(...), nous allons tendre la main à nos créanciers. Nous allons inviter chacun d'entre eux à trouver un terrain d'entente", a-t-il dit à la presse.

"A partir de demain, l'Europe, dont le coeur bat en Grèce ce soir, va commencer à panser ses blessures, nos blessures. Le 'non' d'aujourd'hui est un grand 'oui' à une Europe démocratique!" (Eric Faye pour le service français)