Grèce-L'ABE dément des rumeurs de ponction sur les dépôts bancaires

samedi 4 juillet 2015 18h47
 

LONDRES, 4 juillet (Reuters) - Le président de l'Autorité bancaire européenne (ABE) a déclaré samedi n'être informé d'aucun projet de mise à contribution des dépôts bancaires grecs pour renflouer les banques en raison de l'aggravation de la crise de la dette.

"Je ne suis informé d'aucun projet de mise en oeuvre de décotes sur les dépôts des particuliers dans les banques grecques, évoqué par certains médias ce matin", a dit Andrea Enria dans un communiqué.

Le Financial Times, citant des sources bancaires et des personnes informées des mesures en préparation, a rapporté que les banques grecques préparaient des plans d'urgence en vue d'un possible "renflouement interne" visant à éviter un effondrement du système bancaire.

Ce projet passerait par un prélèvement de 30% sur les dépôts supérieurs à 8.000 euros, a précisé le quotidien financier britannique.

"J'ai de sérieux doutes sur la possibilité qu'une quelconque autorité ou un organisme public au niveau de l'Union européenne ou d'un Etat membre envisage cette option, car elle irait à l'encontre du droit de l'UE et l'ABE engagerait immédiatement des procédures pour infraction au droit de l'UE", a ajouté Andrea Enria.

Il a rappelé dans son communiqué que "la législation de l'UE vise à protéger les déposants particuliers grecs, comme tout autre déposant dans l'UE".

(David Evans, Marc Angrand pour le service français)