LEAD 1-Pluie de contrats chinois pour les entreprises françaises

jeudi 2 juillet 2015 16h02
 

(Actualisé avec autres contrats)

TOULOUSE, 2 juillet (Reuters) - Alcatel-Lucent, Schneider et STMicroelectronics sont les principaux bénéficiaires des nombreux contrats signés jeudi à l'occasion de la visite du Premier ministre chinois Li Keqiang en France.

Alcatel-Lucent a signé deux accords-cadres de coopération avec China Mobile Communications Corporation et China Unicom pour la fourniture d'équipements de communication et de services pour un montant total de 1,37 milliard d'euros.

Schneider Electric a remporté auprès de China National Building Materials Group un contrat de 500 millions d'euros portant notamment sur la modernisation des systèmes électriques des usines du groupe chinois.

Pour sa part, STMicroelectronics a signé un contrat de 500 millions de dollars pour la fourniture de composants à Huawei dans le cadre d'un accord de coopération sur cinq ans.

Par ailleurs, Engie a conclu un accord d'un montant d'environ 100 millions d'euros pour la livraison de gaz naturel venant de Norvège ou d'Afrique à Beijing Gas Group, tandis que Plastic Omnium a obtenu une ligne de crédit de 100 millions d'euros auprès de la Bank of China pour le développement industriel de l'équipementier automobile en Chine.

L'Oreal, Air Liquide, EDF et Pierre et Vacances comptent aussi parmi les signataires de contrats avec des partenaires chinois.

Pour sa part, le Premier ministre Manuel Valls a confirmé à Toulouse que le groupe Airbus avait décidé de construire une seconde usine en Chine destinée à la finition des cabines d'A330, dont le coût devrait s'élever à environ 150 millions d'euros.

Ces contrats s'ajoutent à ceux déjà signés mardi et mercredi dans l'aéronautique, l'énergie ou le transport maritime, portant au total sur plusieurs dizaines de milliards d'euros.

Airbus a remporté une commande ferme de 45 long-courriers A330, assortie d'une option pour 30 autres appareils, tandis que l'armateur CMA CGM a signé mercredi deux accords qualifiés de "majeurs" avec des partenaires chinois. et (Gilles Guillaume, Matthieu Protard, Raphaël Bloch et Julien Ponthus, édité par Pascale Denis)