BOURSE-RWE en tête des hausses du Dax sur l'abandon d'une taxe

jeudi 2 juillet 2015 10h37
 

FRANCFORT, 2 juillet (Reuters) - L'action de RWE, le premier électricien allemand, figure en tête des hausses de l'indice Dax 30 de la Bourse de Francfort jeudi matin, le gouvernement allemand ayant décidé de transférer cinq centrales thermiques dans un fonds de réserve pour assurer le service en cas de pénurie.

Le ministre de l'Economie Sigmar Gabriel avait à l'origine proposé de prélever une taxe sur le CO2 émis par les centrales les plus anciennes et les plus polluantes au-dessus d'un certain seuil d'émission, afin de réduire de 22 millions de tonnes de plus les émissions de gaz carbonique des houillières d'ici 2020.

Une telle taxe aurait remis en cause l'exploitation de 17 des 20 centrales thermiques de RWE et deux des trois mines de lignite, selon RWE.

La nouvelle "réserve de capacité" permettra aux sociétés de services aux collectivités de s'adresser aux centrales thermiques en cas de pénurie, moyennant un dédommagement.

A 8h34 GMT, l'action RWE gagnait 4,1% à 20,125 euros. Le concurrent E.ON prenait 1,7% à 12,2 euros, deuxième hausse de l'indice Dax. (Vera Eckert, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)