L'Allemagne condamne les centrales thermiques au charbon

jeudi 2 juillet 2015 03h16
 

BERLIN, 2 juillet (Reuters) - Le gouvernement allemand s'est mis d'accord tard dans la nuit de mercredi à jeudi sur la fermeture de plusieurs centrales thermiques au charbon dans le cadre des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, a-t-on appris de sources gouvernementales.

La décision a été prise au terme de quatre heures de discussions entre la chancelière chrétienne-démocrate Angela Merkel et ses partenaires de coalition, les sociaux-démocrates du SPD et l'Union chrétienne-sociale de la CSU.

L'arbitrage rendu dans la nuit sera précisé par le vice-chancelier Sigmar Gabriel (SPD), également ministre de l'Economie et de l'Energie, lors d'une conférence de presse programmée ce jeudi à 09h00 (07h00 GMT).

"Les centrales thermiques à charbon d'une capacité de 2,7 gigawatts seront fermées", a déclaré une source gouvernementale, qui n'en a pas indiqué le nombre.

Avec cette mesure, l'Allemagne devrait remplir son objectif de réduction d'ici 2020 de ses émissions de CO2 de 40% de ce qu'elles étaient en 1990.

On ignore à ce stade si les opérateurs des centrales concernées, comme RWE ou Vattenfall Europe , bénéficieront d'une indemnisation financière. (Michael Nienaber et Markus Wacket; Henri-Pierre André pour le service français)