July 1, 2015 / 8:34 PM / 2 years ago

LEAD 2-Wall Street finit en hausse mais la Grèce pèse toujours

3 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec pétrole, dollar, Treasuries)

* Le Dow gagne 0,79%, le S&P 0,70%, le Nasdaq 0,53%

NEW YORK, 1er juillet (Reuters) - Wall Street a terminé mercredi en hausse une séance volatile marquée par des signaux contradictoires sur la crise grecque et des indicateurs rassurants sur la santé de l'économie américaine.

Le Dow Jones a gagné 0,79% (139,53 points) à 17.759,04 points tandis que le S&P-500 a avancé de 0,70% à 2.077,53 points et que le Nasdaq Composite a pris 0,53% à 5.013,12 points.

Les gains des indices ont été atténués en fin de séance après les propos du Premier ministre grec Alexis Tsipras appelant à nouveau les Grecs à voter "non" au référendum de dimanche.

La Grèce a laissé passer mardi une échéance de 1,6 milliard d'euros due au Fonds monétaire international (FMI).

La Bourse de New York a été soutenue en outre par une bonne statistique de l'emploi.

Le secteur privé a créé 237.000 emplois en juin aux Etats-Unis, au plus haut depuis décembre, une situation propre à inciter la Réserve fédérale à lancer un cycle de hausse des taux dans le courant de l'année, suivant le rapport national sur l'emploi ADP.

Autre indicateur bien accueilli, la croissance du secteur manufacturier s'est accélérée plus que prévu en juin aux Etats-Unis, montrent les données publiées mercredi par l'Institute of Supply Management (ISM).

Les investisseurs américains sont très attentifs aux indicateurs économiques car ils peuvent donner des indices sur le calendrier du futur resserrement monétaire de la Réserve fédérale.

Aux valeurs, Chubb a bondi de 26% après l'annonce d'un projet de rachat pat l'assureur suisse ACE, pour 28,3 milliards de dollars.

Les cours du pétrole ont terminé en forte baisse sur le Nymex, accentuant leur repli après l'annonce d'une augmentation des stocks américains de brut.

Le contrat août sur le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) a perdu 2,51 dollars, soit 4,22%, à 56,96 dollars le baril.

L'indice S&P de l'énergie, seul indice sectoriel à finir dans le rouge, a perdu 1,3%.

Sur le front obligataire, le rendement des Treasuries à 10 ans a progressé pour atteindre 2,4237%.

Sur le marché des changes, le dollar a gagné 0,72% face à l'euro, qui s'échangeait autour de 1,1055 dollar.

Ryan Vlastelica; Patrick Vignal pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below