Grèce-La France espère toujours un accord-Sapin

mercredi 1 juillet 2015 08h18
 

PARIS, 1er juillet (Reuters) - La France espère toujours parvenir à un accord entre la Grèce et ses créanciers, si possible avant le référendum de dimanche, a déclaré mercredi Michel Sapin, tout en reconnaissant que la tâche était "effroyablement compliquée".

"Le but est de trouver un accord, avant le référendum si c'est possible", a dit le ministre français des Finances sur RTL.

"Notre rôle, (...) c'est jusqu'à la dernière minute voir s'il est possible de trouver un accord qui montre la voie pour une Grèce qui retrouve la stabilité, pour une Europe qui se rassure", a-t-il ajouté. "C'est évidemment effroyablement compliqué".

Mais "l'hypothèse existe et c'est déjà beaucoup", a encore dit Michel Sapin.

Le ministre français a encore estimé qu'une victoire du "non" au référendum de dimanche faisait peser le "risque" d'une sortie de la Grèce de l'euro et que le rôle de la France serait alors "de faire tout pour que la Grèce reste dans l'euro". (Yann Le Guernigou)