La Grèce prête à revoir sa position au référendum-sources

mardi 30 juin 2015 21h45
 

BRUXELLES, 30 juin (Reuters) - Le gouvernement grec a indiqué lors d'une téléconférence mardi soir avec les ministres de Finances de la zone euro qu'il pourrait changer de position par rapport au référendum de dimanche, si sa demande de nouvelles aides financières était acceptée, apprend-on de sources de la zone euro.

Plusieurs sources proches du dossier ont dit que le ministre des Finances grec, Yanis Varoufakis, avait dit à l'Eurogroupe, lors d'une téléconférence qui était parfois difficile à suivre pour les ministres, qu'Athènes annulerait le référendum ou bien appellerait à voter "oui" à un accord avec ses créanciers s'ils arrivaient à trouver un compromis.

Pour le moment, le gouvernement, dont le plan de sauvetage actuel prend fin à minuit (22h00 GMT), a appelé les Grecs à voter "non" à la proposition d'argent frais contre réductions budgétaires présentée par ses créanciers vendredi dernier.

Auparavant, le Premier ministre maltais avait dit devant son parlement: "Ils sont prêt à suspendre leur référendum ou à demander à la population de voter "Oui" au lieu de "Non" si un plan est mis sur la table qu'ils puissent accepter". (Alastair Macdonald, Juliette Rouillon pour le service français)