RPT-BILAN-Le M&A ralentit en France au S1, la Grèce source d'incertitudes

mardi 30 juin 2015 16h26
 

(Répétition §1 et 6)

* Le volume de M&A a reculé de 44% au S1 en France

* 79,1 milliards de dollars de transactions au S1

* Le rachat d'Alcatel-Lucent par Nokia, plus grosse transaction de l'année

* Des banquiers prudents en raison des tensions sur les marchés à cause de la Grèce

par Matthieu Protard

PARIS, 30 juin (Reuters) - Le marché français des fusions et acquisitions, qui avait renoué l'an dernier avec ses niveaux d'avant la crise financière de 2008, a marqué une pause en début d'année.

La crise de la dette grecque et les craintes d'une contagion à d'autres pays d'Europe du Sud pourraient à nouveau freiner les activités de M&A dans les prochains mois en raison des tensions et de la volatilité qu'elles créent sur les marchés financiers.

"Depuis un mois, le dossier grec crée une situation d'inquiétude. Et avec un retour de la volatilité sur les marchés, il est en effet un peu plus difficile de sortir une transaction maintenant", explique Hubert Preschez, banquier conseil en charge des relations avec les grandes entreprises à la Société générale.   Suite...