LEAD 6-La France visée par un nouvel attentat, un homme décapité

vendredi 26 juin 2015 20h09
 

* Un suspect, connu du renseignement intérieur, arrêté

* Chauffeur-livreur, il a décapité son patron

* L'attentat visait une entreprise de gaz en Isère

* L'homme voulait faire sauter ce site "Seveso" (Actualisé avec conférence de presse du procureur)

par Catherine Lagrange

SAINT-QUENTIN FALLAVIER, Isère, 26 juin (Reuters) - Six mois après les attentats meurtriers de Paris, un homme a tenté vendredi de faire sauter une entreprise classée Seveso, près de Lyon, et décapité le patron de l'entreprise de transport qui l'employait, laissant des écrits islamiques sur les lieux.

Un suspect, un homme de 35 ans lié à la mouvance salafiste et fiché en 2006 pour "radicalisation", a été arrêté après avoir été neutralisé par un pompier sur les lieux de l'attentat, la société Air Products, fournisseur de gaz et produits chimiques située à Saint-Quentin Fallavier (Isère).

"L'intention ne fait pas de doute, c'était de provoquer une explosion", a dit François Hollande à l'issue d'un conseil restreint convoqué à l'Elysée.

Le procureur de Paris François Molins a présenté vendredi soir à la presse le scénario de cette attaque, tel que les enquêteurs ont pu le reconstituer grâce aux caméras de surveillance de l'usine située dans une zone industrielle.   Suite...