BOURSE-Vallourec perd du terrain, Credit suisse inquiet

jeudi 25 juin 2015 12h17
 

PARIS, 25 juin (Reuters) - L'action Vallourec accuse la plus forte baisse du SBF 120 jeudi en fin de matinée à la Bourse de Paris, le fabricant de tubes sans soudure en acier pâtissant des craintes de Credit suisse, qui ont conduit le broker a abaissé son conseil sur la valeur de "neutre" à "sous-performance".

A 12h09, le titre abandonne 3,76% à 19,18 euros quand l'indice SBF 120 grappille 0,02%.

Négatif sur le segment OCTG (tubes et connexions pour l'équipement des puits de pétrole et de gaz, NDLR) depuis la fin du troisième trimestre 2014, Credit suisse s'est efforcé de ne pas trop l'être sur Vallourec compte tenu de la possibilité d'une OPA sur le groupe.

"Cela dit, nous pensons maintenant que, avec des résultats ayant chuté plus rapidement que nous l'avions prévu il y a quelques mois, il y a un risque croissant que Vallourec puisse être à court de free cash flow pour financer ses investissements et ses charges d'intérêt (...)", souligne dans une note sectorielle le courtier.

Ce dernier, qui a réduit son objectif de cours de 23 à 16,50 euros sur le titre, met également en garde sur un niveau de dette qui pourrait devenir trop élevé.

"Ceci pourrait conduire à la perception dans le marché de la nécessité d'une augmentation de capital à un certain stade, si les fondamentaux ne se redressent pas significativement d'ici le quatrième trimestre (...)", considère le courtier.

Si ce dernier ne voit rien de négatif dans la perspective d'une augmentation de capital, Credit suisse estime en revanche que les inquiétudes sur la trésorerie pourraient peser sur le titre à court terme.

Vallourec a annoncé fin avril une perte nette au titre du premier trimestre 2015, le groupe continuant de subir la dégradation des marchés pétroliers, et a dévoilé des mesures de réduction de coûts qui devraient le conduire à supprimer 2.000 postes supplémentaires à l'horizon 2017. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu Protard)