BOURSE-Iliad recule, l'Arcep va scruter l'itinérance

jeudi 25 juin 2015 11h02
 

PARIS, 25 juin (Reuters) - L'action Iliad recule jeudi matin à la Bourse de Paris après que le président de l'autorité de régulation des télécoms, l'Arcep, a dit vouloir examiner "de près" l'accord d'itinérance entre Free, filiale d'Iliad, et Orange.

Ce contrat d'itinérance, par lequel Orange sous-loue une partie de son réseau à Free, court jusqu'à fin 2017.

"Nous allons examiner de près ces contrats pour voir effectivement s'ils ont été trop loin et si c'est le cas comment est-ce que nous devons organiser leur sortie progressive", a déclaré jeudi Sébastien Soriano, le président de l'Arcep, sur Radio Classique, en référence à l'itinérance entre Orange et Free.

Prié de dire si l'Arcep envisageait de demander l'arrêt de ce contrat avant son échéance, le président de l'Arcep a déclaré: "Encore une fois, je ne veux pas préjuger. Mais le sujet qui est sur la table c'est l'extinction de l'itinérance dans un calendrier qui doit être défini, qui devra être progressif (...) il faut trouver le calendrier qui permet à Free de basculer sur son réseau progressivement."

A 11h, l'action Iliad cédait 0,93% à 206,80 euros après avoir abandonné près de 3% en début de séance. L'indice SBF 120 se replie de 0,22% alors que l'indice Stoxx du secteur européen des télécoms gagne 0,11%.

Personne n'était joignable dans l'immédiat chez Iliad pour réagir aux propos de Sébastien Soriano.

Les concurrents d'Iliad ont par le passé reproché à Free de ne pas déployer suffisamment rapidement son réseau en s'appuyant sur son contrat d'itinérance avec Orange.

Et en début d'année, l'Arcep avait déjà indiqué vouloir "organiser le sevrage" de Free. (Matthieu Protard, édité par Alexandre Boksenbaum-Granier)