Perquisition au siège de Toyota, suites de l'affaire Julie Hamp

mardi 23 juin 2015 16h32
 

TOKYO, 23 juin (Reuters) - Le siège social de Toyota Motor a fait l'objet d'une perquisition par la police à la suite de l'arrestation d'une des responsables du constructeur automobile japonais, écrit le journal Asahi mardi.

Un porte-parole de Toyota s'est refusé à tout commentaire.

Le président de Toyota Akio Toyoda a présenté ses excuses vendredi dernier après l'arrestation de sa nouvelle directrice de la communication, une citoyenne américaine, soupçonnée d'avoir introduit des antalgiques au Japon de façon illicite, deux mois seulement après sa prise de fonctions.

(Aaron Sheldrick et Minami Funakashi, Wilfrid Exbrayat pour le service français)