L'offre de Tsipras difficile à accepter-député Syriza

mardi 23 juin 2015 08h10
 

ATHENES, 23 juin (Reuters) - Les députés grecs pourraient ne pas approuver le paquet de réformes proposé par le gouvernement aux créanciers de la Grèce pour obtenir le versement d'une aide financière, a déclaré mardi un vice-président du Parlement à Athènes.

Les partenaires de la Grèce au sein de la zone euro ont pour leur part salué lundi les nouvelles propositions de réformes du gouvernement d'Alexis Tsipras en jugeant qu'elles pourraient servir de base à un accord dès cette semaine pour permettre au pays d'éviter un défaut sur sa dette.

Elu sur la promesse de mettre fin aux politiques d'austérité, Alexis Tsipras doit néanmoins convaincre son parti Syriza d'accepter ce programme de réformes, notamment un recul de l'âge du départ à la retraite.

"Je crois que ce programme tel qu'il est (...) est difficile à faire adopter par nous", a dit Alexis Mitropoulos, député Syriza et vice-président de la Vouli, à la chaîne de télévision Mega TV. (George Georgiopoulos; Bertrand Boucey pour le service français)