Retraites-Patronat et syndicats français jouent les prolongations

lundi 22 juin 2015 16h15
 

* Vers une nouvelle séance de négociation à la rentrée

* Cotisations et abattements restent des points de blocage

* CFE CGC et CGT restent opposés à une fusion Agirc-Arrco

par Emmanuel Jarry

PARIS, 22 juin (Reuters) - Les partenaires sociaux se sont retrouvés lundi pour une nouvelle session de négociation sur l'avenir des retraites complémentaires des salariés français mais un accord paraît encore hors d'atteinte malgré des concessions patronales.

La nouvelle mouture du projet d'accord soumise vendredi aux syndicats par le Medef (voir est encore jugée trop déséquilibrée par ces derniers.

"On sait qu'il y a un effort à faire mais on veut que l'effort soit partagé entre les retraités, les salariés et les entreprises", a résumé dimanche le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro.

"Donc ça nécessite aussi qu'il y ait une contribution des entreprises", a-t-il ajouté.

Les organisations patronales et syndicales se sont déjà résignées à ce que cette session ne soit pas la dernière et à l'idée de poursuivre les discussions, sans doute en septembre.   Suite...