Un "Grexit" évitable, juge le président du PPE au Parlement européen

lundi 22 juin 2015 08h08
 

BERLIN, 22 juin (Reuters) - Les dernières propositions présentées par la Grèce à ses créanciers internationaux sont plus solides que les précédentes et il est possible d'éviter un "Grexit", a estimé lundi matin l'Allemand Manfred Weber, président du groupe PPE (parti populaire européen, droite) au Parlement européen.

"Un 'Grexit' peut être évité, mais l'Europe n'acceptera pas de chantage", a-t-il dit au micro de la radio allemande Bayerischer Rundfunk.

"Ces propositions sont plus solides que les propositions que le gouvernement grec avait jusque-là avancées", a poursuivi le chef de file du principal groupe au Parlement européen.

Athènes a transmis de nouvelles propositions, qualifiées par la Commission européenne de "bonne base de progrès", en vue du sommet extraordinaire de la zone euro convoqué ce lundi soir à Bruxelles pour trouver un compromis sur la dette grecque et à épargner au pays un défaut de paiement aux conséquences imprévisibles.

La Grèce doit rembourser au 30 juin au FMI 1,6 milliard d'euros qu'il dit ne pas avoir.

Le contenu de l'offre d'Athènes sera discutée tout au long de la journée à Bruxelles.

Dès 11h00 (09h00 GMT), le Premier ministre grec Alexis Tsipras s'entretiendra avec Jean-Claude Juncker, le président de la BCE Mario Draghi et la directrice du FMI Christine Lagarde, a indiqué une porte-parole de l'UE. Suivront une réunion de l'Eurogroupe (10h30 GMT) puis le sommet extraordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement des 19 pays membres (17h00 GMT). (Michelle Martin; Jean-Stéphane Brosse et Henri-Pierre André pour le service français)