GB-Osborne garde le cap après une manifestation anti-austérité

dimanche 21 juin 2015 03h20
 

LONDRES, 21 juin (Reuters) - Le ministre britannique des Finances, George Osborne, réitère dans la presse dominicale sa volonté de procéder à d'importantes coupes dans les aides sociales, au lendemain d'une manifestation contre l'austérité qui a rassemblé des dizaines de milliers de personnes dans le centre de Londres.

S'exprimant dans une tribune publiée par le Sunday Times, le chancelier de l'Echiquier et le ministre du Travail et des Retraites Iain Duncan Smith maintiennent leur volonté de réduire les dépenses sociales, y compris les pensions de retraite, de 12 milliards de livres (16,8 milliards d'euros) sur un budget annuel de 220 milliards de livres.

George Osborne détaillera son projet lors de la présentation du budget le 8 juillet. Des médias ont rapporté que le ministre des Finances avait été pressé par ses collègues du gouvernement conservateur réélu en mai dernier de limiter ces baisses de dépenses qui devraient peser le plus lourdement sur les travailleurs à faibles revenus.

Le déficit budgétaire du Royaume-Uni représente un peu moins de 5% du produit intérieur brut, soit davantage que la plupart des autres économies des pays développés.

Fort de la réélection des conservateurs aux législatives du 7 mai dernier, George Osborne vise un excédent budgétaire d'ici l'exercice fiscal 2018/2019, et entend obliger les futurs gouvernements à faire de même.

Selon le Sunday Times, le gouvernement compte interdire les aides au logement aux moins de 25 ans ou encore réduire les crédits d'impôts accordés aux couples avec deux enfants.

Samedi, plusieurs dizaines de milliers de manifestants ont défilé de la Banque d'Angleterre, dans la City, au Parlement pour protester contre ces nouvelles coupes budgétaires, en les jugeant inutiles et de nature à creuser encore les inégalités. (David Milliken; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)