France-70% des patrons ont peur d'embaucher, selon un sondage

mardi 28 avril 2015 12h23
 

PARIS, 28 avril (Reuters) - Les deux tiers des chefs d'entreprises ont peur d'embaucher et invoquent notamment la rigidité des contrats, le coût du travail et le manque de visibilité économique, selon un sondage Opinionway commandé par le Medef et publié mardi.

Sur 1.001 patrons interrogés du 10 au 22 avril, 70% disent avoir peur d'embaucher, un chiffre qui dissimule cependant une grande disparité selon la taille de leur société.

Cette peur est particulièrement sensible chez les dirigeants de PME et de très petites entreprises -- 75% de ceux qui n'ont pas encore de salarié disent redouter de sauter le pas. Ils sont encore 64% entre 1 et 19 salariés.

Plus les entreprises sont grandes, plus ce chiffre baisse : il tombe à 34% entre 20 et 99 salariés, 22% entre 100 et 199 et 21% à partir de 200.

Les chefs d'entreprises interrogés sont 50% à invoquer le coût du travail pour expliquer cette "peur d'embaucher" et 22% placent ce facteur en tête de leurs préoccupations.

Puis viennent le manque de visibilité économique pour leur activité (45% et 20%), les difficultés de rupture des contrats de travail (45% et 16%), la rigidité des contrats (37% et 15%), la difficulté de trouver les bonnes compétences (39% et 14%) et l'instabilité réglementaire, fiscale et sociale (32% et 9%).

"Cela démontre qu'il est plus que temps d'engager une réforme ambitieuse du marché du travail", commente le Medef.

La publication de ce sondage intervient au lendemain de l'annonce d'une nouvelle hausse du chômage en France, en mars. (voir et ) (Emmanuel Jarry, édité par Yann Le Guernigou)