Dupont en forte hausse après qu'ISS dit soutenir Nelson Peltz

lundi 27 avril 2015 19h29
 

27 avril (Reuters) - L'action Dupont gagnait plus de 5% lundi vers la mi-séance à Wall Street en réaction à l'annonce faite par le cabinet américain de conseil aux investisseurs ISS qu'il recommandait aux actionnaires du conglomérat chimique américain de voter en faveur de la nomination de l'investisseur Nelson Peltz au conseil de l'entreprise.

Vers 17h30 GMT, le titre prenait 4,14% à 74,48 dollars, affichant de loin la plus forte hausse d'un Dow Jones en recul de 0,15%.

ISS a également recommandé aux actionnaires de voter pour John Myers, un autre des quatre candidats proposés au conseil de Dupont par Trian Fund Management, le fonds de Nelson Peltz qui détient environ 2,7% de DuPont.

Cela fait des mois que Nelson Peltz réclame la scission en plusieurs entités de DuPont, qui a annoncé début janvier vouloir se séparer de sa division chimie de performance Chemours.

Trian veut en outre que DuPont sépare les activités agriculture, nutrition et bio-sciences de sa filiale Kevlar, spécialisée dans les armures corporelles, dont la croissance est lente, des matériaux de construction Tyvek et d'autres filiales chimiques.

"Il est difficile de dire si cette entreprise doit être demantelée, mais il ne fait aucun doute qu'un changement est nécessaire au niveau du conseil", précise ISS dans un communiqué.

Dupont s'est de son côté dit "persuadé" qu'ISS est arrivé à la "mauvaise conclusion en ne recommandant pas aux actionnaires de voter en faveur des candidats proposés par DuPont".

Les actionnaires de DuPont se prononceront sur les candidats lors de l'assemblée générale du groupe prévue le 13 mai.

Interrogé sur CNBC, Nelson Peltz s'est dit "très heureux du soutien d'ISS".

La semaine dernière, DuPont a fait état d'une baisse des ventes de l'ensemble de ses segments d'activité, tout en disant qu'un dollar fort aurait des incidences plus sensibles qu'il ne le pensait sur ses résultats annuels. (Swetha Gopinath et Kanika Sikka à Bangalore, Benoît Van Overstraeten pour le service français)