LEAD 2-Pharmacie-Mylan rejette l'offre de Teva, mais n'exclut rien

lundi 27 avril 2015 18h28
 

(Actualisé avec réaction de Teva)

27 avril (Reuters) - Mylan a annoncé lundi avoir rejeté l'offre de reprise, non sollicitée, de 40 milliards de dollars (36,9 milliards d'euros) du groupe israélien Teva Pharmaceuticals , mais le laboratoire américain basé depuis peu aux Pays-Bas n'a pas pour autant fermé la porte à la discussion.

"Notre conseil n'a nullement l'intention d'envisager des pourparlers visant à vendre l'entreprise à moins que le point de départ des discussions ne soit un prix nettement supérieur à 100 dollars par action", précise Mylan dans un communiqué.

Vers 16h25 GMT, l'action Mylan, qui s'était envolée de près de 9% la semaine dernière dans la foulée de l'annonce de l'offre de Teva, perdait 5,37% à 71,97 dollars.

Depuis le début de l'année, elle reste néanmoins en hausse de près de 28%.

A la Bourse de Tel Aviv, le titre Teva a perdu 2,85%.

Mardi, Teva, numéro un mondial des médicaments génériques, a dit avoir proposé 82 dollars par action Mylan dans le cadre d'une offre en numéraire et en actions.

En réponse au rejet de son offre, Teva en a réaffirmé les termes.

"Même si nous sommes déçus que Mylan a formellement rejeté notre proposition, le conseil et la direction de Teva restent pleinement determinés à finaliser le rapprochement entre Teva et Mylan", déclare Erez Vigodman, directeur général du groupe israélien, cité dans un communiqué.   Suite...