France-Le moral des patrons de PME remonte un peu

lundi 27 avril 2015 14h06
 

PARIS, 27 avril (Reuters) - Une majorité des dirigeants de PME restent confrontés à une baisse de leur chiffre d'affaires mais, pour la première fois depuis mars 2012, moins de 50% sont inquiets sur l'évolution de leur activité pour les mois à venir, selon le baromètre trimestriel KPMG-CGPME-Ifop publié lundi.

Soixante dix-huit pour cent des chefs d'entreprises se disent inquiets pour l'environnement économique, soit neuf de moins que lors de la précédente étude publiée en janvier.

Interrogés sur l'évolution de l'activité de leur entreprise pour les mois à venir, 49% se déclarent inquiets, soit quatre points de moins qu'en janvier et un plus bas depuis mars 2015.

La baisse du chiffre d'affaires reste le principal sujet d'inquiétude pour 54% d'entre eux (+2 points) devant les hausses de coûts ou les prix des fournisseurs (43%, -6 points). Les problèmes de trésorerie ou de financement sont stables à 34%.

L'impact de la situation économique sur les conditions d'accès au crédit reste partagé, 39% (-6 points) le jugeant négatif et 46% (inchangé) nul.

Près des trois-quarts des patrons de PME (74%, +neuf points) signalent une hausse de leur besoin de financement, un plus haut depuis la création du baromètre. Parmi eux, 45% expriment des besoins en financements d'exploitation (+7 points), et 44 % en financements d'investissements (+6 points).

L'enquête a été menée du 16 au 20 mars auprès des dirigeants de 402 entreprises représentatives des entreprises françaises entre 10 et 500 salariés interrogés par téléphone.

Pour l'intégralité du sondage : here (Yann Le Guernigou)