La Bourse de Paris-Les valeurs du jour lundi (clôture)

lundi 27 avril 2015 18h52
 

* Valeurs qui se traitent ex-dividende 
    * Le point sur les marchés européens 

    PARIS, 27 avril (Reuters) - Les valeurs du jour à la Bourse
de Paris où l'indice CAC 40 a fini à son plus haut
niveau de clôture depuis début janvier 2008, à 5.268,91 points
(+1,3%), soutenu par le retour des espoirs de règlement du
dossier de la dette grecque après une décision du gouvernement
Tsipras de remanier l'équipe qui négocie avec ses créanciers
(Union européenne, BCE et FMI).
    
   * CAPGEMINI (+7,87% à 84,54 euros) a fini en tête
des hausses du CAC 40 après avoir annoncé l'acquisition pour 4,0
milliards de dollars (3,7 milliards d'euros) de la société
américaine Igate, qui va lui permettre de changer de
taille aux Etats-Unis, et avoir relevé son objectif de
croissance du chiffre d'affaires cette année. 
    
    * ARCELORMITTAL a fini en deuxième position et
gagné 3,39% à 9,88 euros, dopé par la hausse des cours des
métaux (+1,2% pour le cuivre et +2,6% pour le nickel
 ). ERAMET a pris 1,25% à 78,28 euros.
    
    * Le SECTEUR AUTOMOBILE EUROPÉEN (+2,54%) a signé la
meilleure performance sectorielle en Europe, tiré par Volkswagen
 qui a fait un bond de 5,32% après le dénouement
durant le week-end de la crise au sommet qui a secoué le
constructeur allemand pendant deux semaines. 
    * VALEO a pris 1,93% à 153,35 euros et PSA
 1,6% à 17,44 euros. 
    
    * TOTAL a gagné 2,43% à 49,17 euros. Le pétrolier
souhaite céder son activité de distribution de carburants en
Turquie et a mandaté dans ce but la Société générale.
 
    
    * Seules trois valeurs du CAC 40 ont enregistré des pertes
de faible ampleur :
     PERNOD RICARD, qui avait rebondi de 4,22% au
cours des cinq dernières séances et ouvert jeudi un important
gap haussier (113,8/115,5) a perdu 0,3% à 116,9 euros et reste
encore au-dessus du plus haut de ce  gap.
     ALCATEL-LUCENT (-0,16% à 3,695 euros) a poursuivi
sa baisse entamée jeudi, le titre ayant atteint des sommets puis
dégringolé au gré du sentiment que suscite le projet de fusion
avec Nokia.
     RENAULT (-0,04% à 97,04 euros) a sous-performé le
secteur, à trois jours de son assemblée générale qui verra la
direction du groupe s'opposer à la volonté du gouvernement
d'imposer des droits de vote double.
        
    * GENFIT a lâché encore 5,58% à 37,77 euros, plus
forte baisse du SBF 120, après sa chute de 6,98%
vendredi à la suite des annonces faites lors du congrès de
l'Association européenne pour l'étude du foie (EASL) à Vienne.
 
    
     * INNATE PHARMA (+16,85% à 15,6 euros) a signé la 
plus forte hausse du SBF 120 et reste recherchée après
avoir déjà été la valeur vedette du marché parisien vendredi
(+48,83%). Les analystes saluent l'accord conclu avec
AstraZeneca dans le domaine très prometteur du
traitement des cancers par immunothérapie. 
    
    * SEB (+5,06% à 87,03 euros) a poursuivi son
ascension et a inscrit un nouveau plus haut historique à 87,66
euros, sur fond d'optimisme accru pour le fabricant de petit
électroménager après l'annonce de résultats trimestriels
meilleurs qu'attendu. 
    
    * EUROPACORP a fait un bond de 19,51% à 5,33 euros
à la suite d'une information de La Lettre de l'Expansion
évoquant l'hypothèse d'une prise de contrôle par Vivendi
 (+0,13% à 23,12 euros), qui s'intéresserait également à
l'italien Mediaset (+8,23%). 
    
    * GROUPE GORGÉ (+1,68% à 24,25 euros) a indiqué
lundi attendre une croissance organique de son chiffre
d'affaires, portée notamment par les perspectives de la division
Robotique et Systèmes Intégrés de son pôle SIS, et a fait état
d'une hausse de 14,9% de son activité au premier trimestre
portée par ses pôles Projets et Services Industriels et
Impression 3D. (Le communiqué: bit.ly/1EaZxid)
    
    * AVANQUEST (-10,64% à 0,42 euro), qui était
suspendue de cotation depuis jeudi, a accusé la plus forte
baisse du CAC Mid & Small ), plombée par un projet
d'augmentation de capital jugé fortement dilutif.
 

 (Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par
Jean-Michel Bélot)