UBI n'exclut pas une alliance avec Monte Paschi mais réfléchit

dimanche 26 avril 2015 14h48
 

BERGAME, Italie, 26 avril (Reuters) - UBI n'exclut pas un rapprochement avec Monte dei Paschi di Siena mais pas à n'importe quel prix, a déclaré samedi l'administrateur délégué de la cinquième banque italienne.

UBI est l'une des 10 banques populaires que l'Etat oblige à se convertir en société par actions dans les 18 mois. Cette réforme, qui invalide des dispositions de vote qui passaient pour être un obstacle à des fusions et acquisitions, devrait provoquer, pense-t-on, une vague de transactions au coeur desquelles UBI jouerait un rôle primordial.

UBI passe pour la candidate la plus probable au rachat de Monte dei Paschi, qui n'est pas une banque populaire mais que la Banque centrale européenne (BCE) presse de trouver un acheteur en raison sa situation financière difficile.

Son administrateur délégué Victor Massiah a dit samedi à la presse, en marge de l'assemblée générale annuelle, que ni les autorités ni les régulateurs ne pouvaient obliger UBI à une alliance non voulue.

Prié de préciser si UBI excluait tout arrangement avec Monte dei Paschi, il a répondu: "Je ne peux rien exclure car on peut transiger de bien des façons".

Un autre associé en puissance pour UBI est Banco Popolare , de l'avis de banquiers. (Silvia Aloisi et Andrea Mandala, Wilfrid Exbrayat pour le service français)